-menu

Toon bijdragen

Deze sectie stelt je in staat om alle bijdragen van dit lid te bekijken. Je kunt alleen de bijdragen zien waar je op dit moment toegang toe hebt.

Toon bijdragen-menu

Berichten - arriset

#466
In de media / Re: Staatsgreep in Niger
18/02/2010 om 22:09:31
Citaat van: TamurtIno op 18/02/2010 om 21:50:09
Several high-level Obama administration officials told a Senate panel the United States and its allies are supporting counter-terrorism efforts in the Sahel countries, which include Mauritania, Mali, Algeria, Niger, Nigeria, Chad, Sudan, Eritrea and Senegal. 


http://www.aawsat.com/english/news.asp?section=3&id=19597


Dat Twarq (slimme Berbers) Alqaida steunen, heb ik op Aljazeera gehoord maar ook op de Nederlandse radio en tv. Het is dus geen geheim.
om het even wat!

#467
bleddyali nu is het duidelijk dat jij een verrader en laf is!

de leeuwen zich verenigen met de leeuwen, niet met de hennen.

daadwerkelijk, Arrif zal diens onafhankelijkheid slechts hebben dat met een alliantie met een machtige natie. maar hij zullen zich verenigen dat met organisaties die worden voor hun idealen bepaald

#468
In de media / Staatsgreep in Niger
18/02/2010 om 21:03:40
Volgens verschillende bronnen is er een poging tot staatsgreep bezig in het West-Afrikaanse Niger. De coupplegers zouden president Tandja en zijn kabinet in een kazerne vasthouden.

Dat meldt de Franse nieuwssite France24. Adamou Harouna, een commandant van het leger, zou de coup bekokstoofd hebben.

In de hoofdstad Niamey zou er vanmiddag hevig gevochten zijn in de buurt van het presidentiële paleis. Volgens een medewerker van de Nigerese inlichtingendienst, geciteerd door het persagentschap Reuters, is het geweld het gevolg van een couppoging die de presidentiële garde probeert neer te slaan.

Er zou rook komen uit het paleis en volgens AFP zouden er al vier soldaten gedood zijn. Nog volgens AFP heeft de Franse regering haar landgenoten opgedragen om binnen te blijven.

>> http://www.mo.be/index.php?id=63&tx_uwnews_pi2[art_id]=27566&cHash=d31825373f

/////////////////////////////////////////


er is vele Imazighen(toeareg) in dit land!
#469
gisteren is Kosovo 2 jaar onafhankelijk. De Kosovaren zijn een moedig volk. Zij verdienen ons respekt.

On the second anniversary of independence, the national flag of Kosovo waves alongside those of countries that have recognised the republic.

Across Kosovo on Wednesday (February 17th), the public celebrated their second year of independence from Serbia with parades and speeches. The capital, Pristina, was filled with crowds waving the blue and yellow national flag. There were also sporting events and an evening concert in Mother Teresa Square downtown.

"Kosovo is our state and we should work for the stability and the prosperity of this state," said Maxhun Kelmendi, a Pristina resident who turned out for the festivities. Kelmendi told Southeast European Times that being a citizen of Kosovo means working to make the country better.

>> http://www.setimes.com/cocoon/setimes/xhtml/en_GB/features/setimes/features/2010/02/18/feature-02

///////////////////////////////////////////////////////////////////////


melmi azurag (istiqlal) n Arrif igha yili ?
#470
In de media / Taal des tijds
17/02/2010 om 21:06:45
Onlangs overleed de laatste spreekster van het Bo, een van de tien Groot-Andamanse talen wier verleden teruggaat tot de Nieuwe Steentijd. Zo'n lang leven is het Nederlands (Wachtendonck, circa 950 n.C.) waarschijnlijk niet beschoren, al zal het in het zicht van de dood wellicht iets harder tegenspartelen. Evenmin zal het in de herinnering voortleven zoals Sanskriet of Latijn, talen die ooit continenten in hun ban hielden...

>> http://www.groene.nl/commentaar/2010-02-16/taal-des-tijds
#471
Citaat van: TamurtIno op 16/02/2010 om 22:06:35
Moge de Fenicierse Alfabet Tifinah snel dood gaan, voordat onze taal dood gaat. Amen
fenicierse ??

met een amazighstaat onze zal beschaving leven, de onafhankelijkheid van Arrif zal dit project toelaten
http://www.amazigh.nl/awar/index.php?topic=12897.0
#473
een dag van studie voorbereide op door de partij PAM op het thema :"de problematiek van de toewijzingen en verdeling van de bevoegdheden: administratieve aspecten en constitutionele afmetingen"

http://www.lavieeco.com/actualites/3625-m.-biadillah-la-regionalisation-permet-la-redistribution-equitable-des-richesses.html


beelden : http://dalil-rif.com/home/-asalla1402010/



volgens Hakim Benchamas (een Arrifi lidmaat van partij PAM), Arrif separatisme is een mythe : http://www.nadorcity.com/%D8%A8%D9%86%D8%B4%D9%85%D8%A7%D8%B3-%D8%A7%D9%84%D9%86%D8%B2%D8%B9%D8%A9-%D8%A7%D9%84%D8%A7%D9%86%D9%81%D8%B5%D8%A7%D9%84%D9%8A%D8%A9-%D9%81%D9%8A-%D8%A7%D9%84%D8%B1%D9%8A%D9%81-%D9%85%D8%AC%D8%B1%D8%AF-%D8%A7%D8%B3%D8%B7%D9%88%D8%B1%D8%A9_a3020.html
#474
beelden van de conferentie : http://dalil-rif.com/home/aghrawnarif9654/


de krant verzekert dat de marokkaanse inlichtingen gluren : http://dalil-rif.com/home/-agrawnarif130210/

ishkamen uwjed!
#475
Politiek / Re: Mohammed Abdelkrim El Khattabi
16/02/2010 om 18:08:07
Citaat van: Bades op 16/02/2010 om 17:54:02
Tanemmirt attas.

xmin ghari thiri ddula aceggegh d awzar n tarezzut d temwafit!
ta ntath :-)
#476
S tfransist :

Communiqué des organisations amazighes à propos du complot en cours contre l'enseignement de la langue amazighe

Les organisations amazighes, représentant les différentes régions du Maroc,se sont réunies au siège de l'association Tamaynut à Rabat le 21 janvier 2010. A l'ordre du jour, l'examen de la situation de l'amazighe dans l'enseignement public, à la lumière des nouvelles donnes secrétées par les derniers travaux du Conseil Supérieur de l'Enseignement (CSE) engagé actuellement dans l'étude de la situation des langues dans le système éducatif marocain.

Etant assurées de ce qui est en train de se tramer au sein du CSE contre la langue amazighe, à savoir le risque d'une rétrogression sur les acquis déjà réalisés pendant les huit dernières années dans le cadre d'une politique lancée depuis 2001 sous la devise "*la promotion de la langue et de la culture amazighes est une responsabilité nationale et un levier pour l'édification d'une société moderne et démocratique*"; rétrogression qui, si elle se confirme, vise à ne reconnaître à la langue amazighe qu'un statut de matière optionnelle, non généralisée, enseignée sous formes de dialectes distincts et avec un caractère autre que tifinaghe… Etant assurées de cette machination, les organisations amazighes signataires du présent communiqué considèrent :

1. Que ce qui se trame, par certaines parties, au sein du CSE contre l'amazighe dans l'enseignement, est un complot dangereux qui risquera de générer les pires répercussions sur l'harmonie sociale et la stabilité politique de notre pays du fait qu'il constitue un avortement du projet de réconciliation initié par l'état depuis une décennie et où celui-ci a exprimé l'intention de réparer les transgressions survenues à plusieurs niveaux.

2. Que cet acte raciste, fondé sur la discrimination linguistique et culturel est contraire à tous les engagements du Maroc tant sur le plan national qu'international, et que le fait de promouvoir la situation de toutes les langues, d'en améliorer l'apprentissage et le rendement tout en privant de ce privilège l'amazighe, langue autochtone et millénaire représentant le patrimoine linguistique et civilisationnel le plus immémorial en terre marocaine est un acte qui, par ailleurs, est susceptible de faire perdre à l'état marocain toute sa crédibilité à l'intérieur comme à l'extérieur.

3. Que toute rétrogression quant aux quatre principes adoptés par le Ministére de l'Education Nationale (MEN) pour intégrer l’amazighe dans le système éducatif marocain, à savoir l’obligation de son enseignement, sa généralisation horizontale et verticale, sa standardisation et l’adoption de son alphabet originel tifinaghe, constituera une atteinte à la dignité citoyenne de l’homme amazighe. Cela mettra en péril la langue et la culture amazighes et provoquera une perte de l’identité culturelle amazighe bafouant ainsi les droits de l’homme et des peuples. Il est à signaler que langue amazighe est citée par l'UNESCO parmi les langues en danger. Compte tenu de ce qui précède, il a été décidé ce qui suit :

A. Mobilisation de toutes les organisations amazighes ainsi que les forces politiques et civiles démocratiques pour faire face à toute tentative complice visant l’atteinte des droits amazighes fondamentaux soutenus par des références politiques et de droits humains entérinés nationalement et mondialement.

B. Tenue d’une conférence de presse autour de ce sujet à Rabat le mercredi 17 février 2010 à 10 H, dont le lieu sera fixé ultérieurement.

C. 0rganisation de sit-in revendicatifs dans toutes les régions du Maroc le même jour.

D. Organisation de colloques et de rencontres dans tout le pays en vue d’une célébration militante de la journée mondiale de la langue maternelle,le dimanche 21 février 2010.

Associations signataires:

1- Confédération des Associations Culturelles Amazighes du nord du Maroc

2- Confédération « Tamount n iffus » des associations Amazighs du sud

3- Réseau des ONG de la société civile du Nord du Maroc

4- Congrès Mondial Amazigh

5- Tamaynut

6- Tamaynut Agadir

7- Association Amezruy

8- Observatoire Amazigh des Droits et libertés

9- La ligue amazigh des droits humains

10- Association Anaruz

11- Confedération des associations Amazighs du Moyen Atlas (Comité préparatoire)

12- Parti Démocrate Amazigh Marocain

13- Jeunesses Amazighes Démocrates

14- Tamaynut Rabat

15- Université d'été Agadir

16- Alliance Tirra. Agadir

17- Association Aourir pour la culture et le sport

18- Assoc. Asiggl pour la recherche culturelle et éducative, Biougra

19- Assoc. Tawssna.

20- Tamaynut Ayt melloul

21- Coordination Ousman. Dcheira (8 associations)

22- Tamaynut Boutrouch

23- Tamaynut Imi tanut

24- Assoc. Tagherma

25- Tamaynut Tarrast

26- Assoc. Tilelli n udrar

27- Assoc. Tifawt. Biougra.

28- Tamaynut. Lakhsas.

29- Tamaynut .Tiznit

30- Assoc. Wiam

La liste est ouverte pour plus de signatures….


//////////////////////////////////////////////////////////////


Appel de Meryam Demnati à une mobilisation générale :

Appel à une mobilisation générale pour faire face au grand complot visant à saper l’intégration de l’amazighe dans l’enseignement public

Depuis quelques mois, le Conseil Supérieur de l’Enseignement (CSE) entame une réflexion sur la situation des langues dans l’enseignement public marocain. Une réflexion suscitée par un rapport de la banque mondiale sur l’enseignement qui attire l’attention sur le fait que les apprenants marocains accusent une baisse de niveau d’acquisition des langues enseignées au Maroc. Ce rapport souligne notamment la nécessité de veiller à la qualité requise et à la garantie d’une bonne maîtrise des langues, pour palier à cette énorme régression constatée dans ce domaine.

Cela étant, une bonne partie des représentants des partis politiques et des syndicats au sein du CSE, ont aussitôt sauté sur l’occasion pour dévoiler leur orientation en absence d’une représentation de la société civile amazighe. Cette orientation vise le renforcement de la langue arabe et des langues étrangères au détriment de la langue amazighe que certains membres du prestigieux conseil ont qualifiée de "frein pédagogique" ; ce qui signifie en clair qu’elle fera les frais de cette machination crapuleuse d’autant que l’avis du CSE sur le sujet sera soumis au roi en juillet prochain.

Cette campagne organisée au sein du CSE contre la langue amazighe vise donc à saper les quelques acquis réalisés jusqu’ici, notamment le "curriculum de l’enseignement de la langue amazighe", élaboré depuis 2003 par le ministère de l’éducation nationale en concertation avec l’IRCAM dont voici les quatre principes généraux :
1. L’obligation : l’amazighe devant être soumis à un protocole d’évaluation au même titre que l’ensemble des matières enseignées ;
2. La généralisation, tant horizontale que verticale : l’amazighe devant être enseigné en tant que langue nationale à tous les Marocains et dans tous les cycles de l’enseignement ;
3. La normalisation et la standardisation progressive de la langue amazighe.
4. L’adoption et l’aménagement de la graphie tifinaghe comme caractère officiel pour enseigner l’amazighe.

Mais, ce sont ces principes justement que certaines composantes du CSE cherchent à amender afin que l’amazighe ne soit plus enseignée que comme matière optionnelle, sous forme de dialectes distincts et â€" le comble â€" en caractère « arabe ». Ce qui n’est en d’autres termes que la programmation de sa mort, les experts de l’UNESCO l’ayant déjà classée parmi les langues menacées de disparition à l’horizon de 2050, si des types de mesures appropriées ne lui sont pas aménagée pour faire face aux défis à venir.

Le CSE devant tenir sa prochaine session les 22 et 23 février 2010 pour débattre de ce sujet et prendre une décision, les acteurs amazighes, face à la gravité de cette étape qui devient une question de vie ou de mort pour leur langue, sont tous appelés à se mobiliser quelle que soit leur position, quel que soit leur domaine d’action, pour sauvegarder les acquis réalisés jusqu’ici, pour les développer et lutter pour leur assurer une garantie légale et constitutionnelle,

Observatoire amazighe des droits et des libertés
#478
Politiek / Re: Mohammed Abdelkrim El Khattabi
16/02/2010 om 17:52:38


#479
Citaat van: abrid op 16/02/2010 om 16:03:45
Nee dat komt weer uit een ander boek. Nl een boek van Germaine Ayache genaamd la Guerre du Rif.
ik heb dit boek, het beeld op de regering van Arrif komt niet van dit boek